Quelles sont les lois et coutumes du mois de Nissan ?

- Le mois de Nissan commence cette année samedi 6 avril 2019 (Roch ‘Hodech).

- On évite de manger des Matsot jusqu’au soir du Séder (vendredi soir 19 avril).

- Dans toutes les communautés, on a coutume de ramasser de l’argent afin de pourvoir aux besoins des familles nécessiteuses pendant la fête. Cela s’appelle Maot ‘Hitime, l’argent pour la farine (nécessaire à la confection des Matsot). Le Rabbi a institué que chaque responsable communautaire s’efforce d’envoyer à ses fidèles dans le besoin des Matsot Chmourot (rondes, cuites à la main, spécialement surveillées depuis la moisson du blé), au moins pour les deux soirs du Séder.

- Tout le mois de Nissan, on ne récite pas la prière de Ta’hanoune (supplications).

- On ne jeûne pas durant le mois de Nissan (excepté les mariés avant la cérémonie).

- Après la prière du matin, les treize premiers jours du mois, on lit le sacrifice apporté par le Nassi du jour, en souvenir des sacrifices apportés par les princes des tribus le jour de l’inauguration du Michkane, le sanctuaire portatif dans le désert (Bamidbar – Nombres chapitre 7 et début du chapitre 8). Après la lecture des versets, on ajoute la courte prière de Yehi Ratsone imprimée dans le Siddour, le livre de prières.

- La première fois en Nissan qu’on voit des arbres fruitiers en fleurs, on récite la bénédiction Chélo ‘Hissère Beolamo… 

Préparatifs de la fête


LA MATSA CHEMOURA
Prenez soin de vous procurer de la Matsa Chemoura fabriquée à la main, au moins pour le Sédèr. Vous pouvez en obtenir au : BETH HABAD CENTRAL ainsi que dans certaines épiceries cachères. 

La Matsa que l'on consomme pendant l'année n'est pas forcément Cachère pour Pessa'h. On s'assurera donc que la mention "Cachère LePessa'h” est bien inscrite sur le paquet.

FRUITS FRAIS, VIANDES ET POISSONS Tous les fruits frais, les légumes, de même que les viandes et les poissons cachères, peuvent être utilisés ù Pessa'h, et condition d'avoir été préparés selon la Loi juive et de ne pas être entrés en contact avec des aliments ou des récipients 'Hamets. Beaucoup de communautés ont coutume de ne pas manger des "Kitniot" à Pessa'h (riz, maïs, moutarde, légumineuses telles que petits pois, fèves, haricots, ou d'autres aliments les contenant). 

PRODUITS MANUFACTURÉS Il faut s'assurer que les produits manufacturés achetés pour la fête possèdent bien !a mention "Cachère LePessa'h” sur l'emballage.

Bien évidemment, les aliments à base de céréales, fabriqués sans contrôle Rabbinique, sont 'Hamets et strictement interdits à Pessa'h. C'est en particulier le cas pour le pain, les gâteaux, les petits déjeuners à base de céréales, les pâtes, la bière, la vodka, le whisky... Pour les aliments des nourrissons, vérifier les composants et consulter un Rabbin. 

LES PRODUITS PHARMACEUTIQUES De nombreux médicaments, cosmétiques, produits de beauté contiennent du 'Hamets. On consultera les listes éditées chaque année par les autorités Rabbiniques. On fera également attention à la nourriture pour animaux.

Qu’est-ce que la Matsa Chmourah ?


En hébreu, « Chmoura » signifie « gardée » et ce terme décrit parfaitement ce qu’est cette Matsa. La farine utilisée pour sa fabrication est gardée, protégée de tout contact avec de l’eau, depuis le moment de la moisson. En effet, si elle venait à être mouillée, elle pourrait lever et devenir impropre à la consommation pendant Pessa’h.

Ces Matsot sont rondes, pétries à la main et ressemblent à celles que les enfants d’Israël consommèrent lorsqu’ils quittèrent l’Egypte. Elles sont cuites en moins de dix-huit minutes sous stricte surveillance rabbinique, afin de s’assurer qu’elles ne puissent en aucune façon augmenter de volume et devenir levain pendant la fabrication. La Matsa Chmoura doit être utilisée pendant le Séder, c’est-à-dire vendredi soir 19 avril 2019, en particulier pour les trois Matsot posées sur le plateau du Séder. Chaque convive à la table du Séder mangera de la Matsa Chmoura. Certains ont la coutume d’en consommer pendant toute la fête.

Le Zohar appelle la Matsa Chmoura : l’aliment de la foi et l’aliment de la Guérison.

Il n’est pas nécessaire d’avoir terminé son ménage de Pessa’h pour acheter les Matsot ; il suffira de les stocker à l’abri de tout ‘Hamets et de toute humidité.

La veille de Pessa'h



LE JEÛNE DES PREMIERS-NÉS

Lorsque D.ieu fit périr les premiers-nés de l'Egypte, Il sauva ceux des enfants d'Israël. C'est la raison pour laquelle les premiers-nés parmi les Juifs, (ou les pères de premiers-nés garçons qui n'ont pas encore atteint l'âge de 13 ans), doivent jeûner la veille de Pessa'h, vendredi 19 avril, afin d'exprimer leur gratitude à D.ieu. Néanmoins, la coutume veut, depuis plusieurs siècles, que ce jeûne puisse être supprimé en participant à une fête de conclusion de l'étude d'un traité du Talmud. Une telle célébration a lieu, de façon générale, dans chaque synagogue. On contactera sa propre communauté pour savoir à quelle heure elle aura lieu.

BRÛLER LE 'HAMETS

Le vendredi 19 avril, on arrête de manger le 'Hamets à 10h27. On brûlera le sac et son contenu avant 11h34. 
On récitera ensuite le second "Kol `Hamira: "QUE TOUT 'HAMETS, QUI SE TROUVE EN MA POSSESSION, QUE JE L'AI VU OU NON, QUE JE L'AI CONSIDÉRÉ OU NON, QUE JE L'AI DÉTRUIT OU NON, SOIT CONSIDÉRÉ COMME INEXISTANT ET SANS VALEUR, COMME LA POUSSIÈRE DE LA TERRE." 
Puis on lira le texte du "Yehi Ratson" qui se trouve dans la Haggada de Pessa'h. Le `Hamets interdit de possession doit être déposé dans des pièces ou des placards fermés à clé ou par des adhésifs et vendus à un non-Juif, comme nous l'expliquerons plus loin. La vaisselle `Hamets doit être traitée de la même façon (pour ne pas risquer de s'en servir par erreur).

Les institutions Habad francophone de Netanya "Or Menahem"

siege : 6 rue Gad Makness Netanya. Israel

contact : Habadnetanya@gmail.com

  • Facebook - Black Circle