Quelques mois après que les Enfants d’Israël eurent quitté l’Égypte en 2448 après la création (1313 avant l’ère commune), ils ont péché en adorant un Veau d’or. Moïse monta sur le mont Sinaï et pria Dieu de leur pardonner. Après deux périodes de 40 jours sur la montagne, le pardon divin total fut obtenu. Le jour où Moïse descendit de la montagne (le 10 Tichri) serait désormais connu comme étant le Jour de l’Expiation : Yom Kippour.

Cette année-là, le Tabernacle – une maison portative pour Dieu – fut construit. Le Tabernacle était l’endroit de prières et d’offrandes sacrificielles. Le service du Tabernacle culminait à Yom Kippour, lorsque le Grand Prêtre effectuait un service spécialement prescrit pour ce jour. Parmi les moments forts de ce service il y avait l’offrande des encens dans le Saint des Saints (où se trouvait l'arche) et le tirage au sort entre deux boucs, dont l'un était offert en sacrifice, et l'autre envoyé au désert (à Azazel).

Tandis que le Grand Prêtre portait généralement des vêtements dorés et décorés, à Yom Kippour, il s’immergeait dans un mikvé et mettait de simples vêtements blancs pour effectuer ce service.

Cette pratique a continué pendant des centaines d’années, pendant tout le temps du premier Temple à Jérusalem, construit par Salomon, et du second Temple, construit par Ezra. Les Juifs de toutes les régions se rassemblaient dans le Temple pour voir le Grand Prêtre accomplir son service, et ainsi obtenir le pardon pour tout Israël.

Lorsque le second Temple fut détruit en 3830 depuis la création (en 70 de l’ère commune), le service de Yom Kippour continua. Au lieu d’un Grand Prêtre apportant les sacrifices à Jérusalem, chaque Juif accomplit le service de Yom Kippour dans le temple de son cœur.

Les institutions Habad francophone de Netanya "Or Menahem"

siege : 6 rue Gad Makness Netanya. Israel

contact : Habadnetanya@gmail.com

  • Facebook - Black Circle